Passage Brady – Paris X

Toujours dans une recherche d’exotisme, c’est cette fois la culture indienne que je choisis de découvrir à Paris. La magie de cette capitale, c’est de prendre le métro, descendre à l’arrêt Strasbourg Saint Denis et se retrouver en Inde, ou du moins au Little India, sans même devoir prendre un billet d’avion.

J’accède à ce passage sous verrière, vieux de 190 ans, par le Boulevard de Strasbourg. Dans ce tronçon regroupant les numéros 58 à 90, se succèdent de nombreux commerces et restaurants, tous indiens ou pakistanais. J’avance, dépassant l’inscription « Passage Brady », et découvre à ma droite le magasin bio Thulasi. À l’intérieur, règne une atmosphère verte, végétale, sèche. Sur une étagère, des herbes à infuser s’alignent, et le papier qui les contient peine à camoufler l’odeur de la cannelle, du thym ou encore de la camomille.

fullsizeoutput_10a

Continuant mon avancée dans l’échoppe, je dépasse les huiles Khadi à l’hibiscus ou à la rose, avant de découvrir un petit flacon rouge qui attire mon attention. Au milieu des carrés de muscs synthétiques, provenants d’Inde ou d’Arabie Saoudite et aux effluves florales, fruitées et crémeuses, se trouve le Javadhu. Existant en liquide, en poudre ou en pâte, il est apprécié pour son arôme boisé, épicé et floral, ainsi que pour ses vertus relaxantes et aphrodisiaques.

Sortie de la boutique, ce sont des exhalaisons huileuses de crêperie qui me surprennent. Le Faiseur de Ripailles se démarque dans ce passage, face aux autres restaurants indiens proposants à la carte nans ou viandes épicées.

fullsizeoutput_10d

Plus loin, de nombreux salons de beauté spécialistes des cheveux indiens se font concurrence. Contrairement aux salons de coiffure traditionnels dégageants de fortes odeurs de shampoing, ceux-ci semblent se faire plus discrets, telle une revendication de neutralité olfactive au milieu de cette cacophonie.

C’est alors que je découvre le roi des senteurs en ces lieux : Velan, boutique de produits indiens en tous genres et maître en de nombreux domaines tels que les épices ou les encens. La porte franchiec’est l’Inde qui se dévoile au nez. Posés sur des étagères, des récipients en cuivre attirent mon attention. Disposé en-dessous, un petit écriteau vente les vertus de ce métal au parfum terriblement froid.

fullsizeoutput_110

Aux antipodes, des huiles parfumées s’amoncellent à quelques pas. Je retrouve des parfums traditionnels :  rose, jasmin, lavande ou santal ; mais également des parfums plus étonnants tels que le Nag Champa (parfum calmant, composé principalement de bois de santal et au parfum floral/poudré/médicinal) ou le Parijathak (parfum floral muguet, ultra savonneux).

fullsizeoutput_111

À droite des huiles, sont disposés plusieurs dizaines de types d’encens, tous différents ainsi que des résines comme l’opoponax ou le benjoin. Fascinée par tant de choix, j’essaye de sentir les encens à travers les boites en carton.

Mon attention est rapidement détournée par les savons et les shampoings solides, qui se tiennent un peu plus loin. Aux senteurs de bois de santal, de cèdre ou encore d’huile de baobab, ceux-ci dévoilent sans pudeur leur parfum.

fullsizeoutput_116

Derrière moi, des arômes alimentaires en poudre et de nombreuses épices sont mises en sachets sur place et vendus pour un prix imbattable. Le paprika, le cumin, la cardamome et le piment soumettent à la tentation les passants, alléchés à l’idée de telles saveurs.

fullsizeoutput_115

C’est finalement avec une huile parfumée à l’opium que je sors du magasin. Devant, des étalages de fruits et légumes proposent des gombos, des karelas, du manioc et des combavas, sans aucune odeur, malheureusement pour moi.

Je quitte le passage, dépassant les tapis et turbans indiens aux vives couleurs, pour me retrouver à nouveau en France, en quelques pas.

fullsizeoutput_119

 

Parfums associés

 

Mon Numéro 10 - Eau de parfum

« Mon Numéro 10 » – L’Artisan Parfumeur

Notes de cèdre et d’encens

 

ASSAM OF INDIA Eau de Parfums Grand Cru

« Assam Of India » – Berdoues

 

Capture d’écran 2018-10-31 à 21.11.45.png

« Shalimar » – Guerlain

2 commentaires sur “Passage Brady – Paris X

Ajouter un commentaire

  1. super reportage sur ce quartier exotique et très prisé des parisiens qui aiment la cuisine indienne, mais pas que la cuisine, c’est toute une ambiance , mérite le détour , ne serait ce que pour les odeurs

    J'aime

  2. Ambiance et odeurs très bien transmises, comme d’habitude Margaux.
    merci de nous faire découvrir ce quartier qui n’est pas très connu des provinciaux

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :