La Ferme du Bonheur

DIMANCHE – Travaux Dominicaux d’Agro-Poésie au Champ de la Garde sur le P.R.É.

De plus en plus de parisiens ressentant le besoin d’être en contact avec la nature passent leur dimanche après-midi à sillonner les différents parcs. Que ça soit au Jardin du Luxembourg, aux Buttes-Chaumont ou encore au Parc Monceau, ils s’agglutinent massivement à chaque jour de beau temps, rendant toute communion avec la Mère Nature laborieuse.

Mais heureusement, La Ferme du Bonheur a imaginé un endroit où chaque citadin à la main verte peut aider à travailler la terre, nourrir les animaux et préserver un écosystème, tout en faisant partie d’une petite communauté amoureuse de la nature.

Fondée en 1992 par Roger des Prés et située à Nanterre, la Ferme du Bonheur est une « zone franche » accueillant qui le souhaite autour de thèmes culturels divers. C’est pour lutter contre cet « oasis de béton » (Vinciane Despret) qu’est né l’idée d’exploiter le Champs de la Garde dans un but écologique qui paraissait nécessaire, voir indispensable dans un tel lieu.

fullsizeoutput_2b0

C’est donc par un dimanche ensoleillé que je me rends dans ce champs, aux « travaux dominicaux d’agro-poésie ». Je descends du RER A à l’arrêt Nanterre-Université, puis suis un chemin parsemé d’immeubles, tous plus hauts les uns que les autres. Au bout de dix minutes, le décor change, je me retrouve sur une route de terre, où j’aperçois des moutons qui broutent au loin. Entourée de lilas, j’avance guidée par leur senteur forte et miellée ainsi que par leur couleur si reconnaissable. Je passe alors devant un éventail qui semble nous accueillir dans cet endroit en totale rupture avec le monde qui l’entoure.

fullsizeoutput_2ac

Dès mon arrivée, les membres fidèles de la Ferme, se présentent et m’expliquent avec enthousiasme leur rôle, les missions et les enjeux du Champs de la Garde, mais aussi les difficultés qu’ils rencontrent quotidiennement. Fortement intéressée, mon attention est cependant détournée par un tas de branches fraîchement coupées qui exhale ses effluves de conifère.

Plus loin, la terre fraîchement retournée embaume l’air de ses facettes d’humus, nous plongeant dans une ambiance véritablement ressourçante, loin du stress du métro et du RER. Je passe devant un beau cèdre Atlas, lorsque je distingue un léger souffle animal qui provient directement des oies et des cochons, dont les excréments participent grandement à cette ambiance olfactive.

Faisant abstraction de cette dernière odeur, je distingue les relents de légumes qui jonchent la terre de l’enclos à cochons,  pour le plus grand bonheur de ses occupants.

À quelques pas, on voit pousser des courges, des carottes, de la rhubarbe, mais aussi des pommes, des poires et d’autres fruits qui serviront pour la Ferme. La chienne de la maison m’extirpe de la serre pour m’emmener jouer avec un bâton qui me parfume les mains d’une trace résineuse.

Le bâton étant bientôt détruit, je déambule dans ce lieu qui m’emmène loin de Paris et c’est en admirant les fleurs de tournesols et leur parfum qui s’approche de celui de la banane que je suis séduite par la générosité visuelle et olfactive de la Nature.

fullsizeoutput_2b5

Après avoir remercier les membres de la Ferme, je m’en vais à contrecoeur, repassant devant les moutons et leur épaisse laine les parfumant généreusement, pour retrouver l’odeur de l’asphalte chaude de Nanterre.

(http://www.lafermedubonheur.fr/le-projet/)

Parfums associés

image00010.jpg

« Blanc Ciel » – Plumages

 

lilas-exquis-100ml.jpg

« Lilas Exquis » – Jacques Fath

eau-de-rhubarbe-ecarlate-eau-de-cologne.jpg

« Eau de Rhubarbe Écarlate » – Hermès

 

 

 

Un commentaire sur “La Ferme du Bonheur

Ajouter un commentaire

  1. Une nouvelle ballade Margaux toujours aussi étonnante, surtout ici par le contracte des deux Univers, la nature avec toute sa richesse et ces immeubles tous plus hauts les uns que les autres. On peut parfaitement imaginer le décor et le calme de ce champs et l’activité bruyante et incessante de l’autre coté. Merci de nous faire découvrir ces lieux qui méritent d’être connus. 🙏😊

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :